LEOFORIO

De Catherine Catella et Shu Aiello

Synopsis

C’est le voyage quotidien sur une ligne de bus en Grèce, de la capitale chaotique et surpeuplée à la petite ville d’Eritres. Le véhicule serpente entre le port du Pyrée, la côte, les routes montagneuses et les villages désertiques. À l’origine il y a 60 ans, c’était une initiative paysanne qui se chargeait de regrouper les marchandises et de les transporter vers les marchés. Aujourd’hui, Ktel représente 4.000 lignes de bus et 18.000 employés et assure 80% des transports publics. La compagnie, indépendante de l’état, continue de maintenir le cap et a su résister aux tensions politiques et sociales qui ont secoué le pays. Pour autant, les chauffeurs de Ktel ne sont pas des militants, la coopérative n’a pas de socle idéologique. Le fonctionnement de certaines familles repose sur ces bus. Comme la famille de Sophia et. Peu après la crise Thémis a perdu ses clients et a dû fermer son atelier de menuiserie à Athènes. Il est maintenant éleveur et vient de remettre sur pied une bergerie dans un petit village. Sa femme elle, continue de travailler dans une école à Athènes. Tous les matins, elle prend le bus Ktel à cinq heures pour la capitale, alors que les grands-parents, eux, font le trajet inverse pour s’occuper des enfants…

Réalisateurs

Leoforio est le résultat d’une composition à quatre mains, deux réalisatrices de films documentaire.

Shu Aiello a été directrice de production ou scénariste sur de nombreuses fictions et documentaires, également enseignante en audiovisuel aux Beaux-Arts de Marseille et dans des lycées. Parallèlement, elle a réalisé des captations de spectacle vivant, des séries, et surtout des documentaires. Le Bus est son deuxième long-métrage. Elle est réalisatrice, entre autres, d’une vingtaine de documentaires consacrés aux questions d’identité et de société posées par l’histoire coloniale de la France, en outre-mer

Catherine Catella est une réalisatrice et cheffe monteuse française, d’origine sicilienne. Elle propose un autre regard sur l’Italie avec les UN PAESE DI CALABRIA, un long-métrage documentaire co-réalisé avec Shu Aiello qui a reçu plusieurs prix comme le Buyens-Chagoll au festival “Visions du réel”, le prix spécial de la communauté au Festival de Riace, le prix Horizon au Festival des 5 lakes FFSF et le Prix du regard et du jeune public au Festival du Faito. PALERMU BEDDA, qui a été tourné en 2007 dans le cadre de la collection « les villes mythiques ». Elle brosse aussi le portrait des habitants de Marseille, révélant l’hors norme d’un quotidien pourtant bien rodé. AU DIAPASON DU MONDE sorti en 2010 se penche sur la création du collectif « Le monde est chez nous ». A l’occasion de Marseille 2013 capitale européenne de la culture, Catherine Catella elle-même chanteuse et d’origine italienne, est allée à la rencontre de ces chanteurs, danseurs et musiciens, tout en croisant ses propres réflexions sur l’identité. MOI AUSSI JE SUIS À BOUT DE SOUFFLE produit en 2007 et co-réalisé avec Christian Docin-Julien suit la vie de Maryam, infirmière à son compte du quartier de La Joliette à Marseille. Toute la journée elle court pour s’occuper de malade ou de vieilles personnes dépendantes pour qui elle souvent est la seule visite, le seul lien avec l’extérieur. Pourtant, elle a décidé d’arrêter, de céder son cabinet. Comment le dire ? Comment le faire accepter ? Côté montage elle a entre autres, travaillé sur PLUS HAUT QUE LES NUAGES en 2016, documentaire réalisé par Fredo Valla, sélectionné au Trieste Film Festival et au Bansko Film Festival de Bucarest. JUSQU’À CE QUE LA MORT NOUS SÉPARE, documentaire réalisé par Jean-Robert Viallet et Alice Odiot.  TOKYO BLUE, documentaire réalisé par Sylvain Garassus, sélectionné au Millenium Festival de Bruxelles et au Festival One World 2015 de Prague ainsi qu’au Corsica Docs 2015. LE VENT DE LA RÉVOLTE un documentaire d’Alessi Dell’Umbria, sélectionné au Ciné Latino Rencontres de Toulouse 2015 et au Festival de Biarritz 2015. JASMINE, long-métrage d’animation réalisé par Alain Ughetto, sélectionné au Festival d’Annecy 2013 et qui reçoit le rix du meilleur documentaire au Festival International du Documentaire de Sao Paulo, Nominé aux European Film Awards 2013 et aux Césars 2014.

Générique

Production Délégué : Cinéphage Productions (France) – Co-productrices : Fenia Cossovitsa – Blonde (Grèce) et Florence Adam – Jmh & FiloFilms (Suisse)

Ecrit par : Catherine Catella et Shu Aiello avec la collaboration de Martine Deyre

Image : Claudio Bolivar – Image additionnelle : Alexis Lambott – Son : Jean François Prieste – Montage : Catherine Catella et Shu Aiello – Montage son : Eleonora Polato – Mixage : Denis Sechaud – Etalonnage : Jean-Baptiste Perrin

Durée : 1″30″

Soutien

Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée – Fond d’aide à l’innovation

Traité Franco-Grec de coproduction CNC – GFC Cinéma du Monde – Région SUD Provence-Alpes Côte d’Azur en partenariat avec le CNC – Cine Feel Fund Ciné forom

Festivals :

Visions du Réel 2020. Avec la participation de RTS et ERT

Sortie

Mai 2020…